• Accueil
  • Questions de Santé
  • Diabète et Travail

Diabète et Travail

Afin de vous aider et répondre aux questions que vous vous posez sur le diabète et le travail (choix du métier, embauche, discrimination, orientation, carrière professionnelle, arrêt maladie, invalidité ou encore le statut du travailleur handicapé) l'AFD à mis en place un dossier Diabète et Travail".

Faut-il faire connaître son diabète à son entrourage professionnel?

Aucune loi n'y oblige. Dans les faits, tout dépend du contexte, du type d'emploi, de la mentalité et du niveau d'information de sa hiérarchie et de ses collègues.

Vous n'avez pas à informer votre employeur que vous êtes diabétiques. Par ailleurs, votre employeur ne peut pas vous sanctionner s'il vient à savoir que vous avez une maladie chronique ou un handicap dont il n'a pas fait état à l'embauche. Il est d'autant plus judicieux de ne pas le signaler car l'employeur n'a pas à justifier des raisons de son refus d'embauche. Vous ne pourrez donc pas savoir si c'est en raison de votre état de santé que vous n'avez pas été recruté. Lors de l'embauche, vous devez fournir uen attestation de carte vitale à l'employeur: celle-ci mentionne l'existence d'une pris en charge à 100%. Vous avez la possibilité de demander à votre caisse primaire d'assurance maladie de vous délivrer une attestation ne portant pas la mention ALD ( attestation carte Vitale anonymisée). L'absence de cette mention sur la carte Vitale permet d'éviter à l'employeur d'avoir connaissance de votre pathologie.

Ce droit, prévu par l'article R. 161-33-4 du Code de la Sécurité sociale, est souvent méconnu. Il est justifité par la confidentialité des informations médicales.

De même, il n'est pas conseillé d'informer ses collègues de son état de santé dans un premiers temps. Ensuite, si une relation de confiance s'instaure, il pourra en faire état pour qu'au moins un collègue puisse réagir correctement en cas d'hypoglycémie.

Dois-je dire au médecin du travail que je suis diabétiques?

Aucune obligation d'informer le médecin du travail n'est prévu par les textes. Cependant, il est la seule personne, dans l'environnement professionnel, habilité à recevoir des informations médicales. Il est donc fortement conseillé de l'informer de son état de santé. Il pourra ainsi pleinement exercer sa mission de prévention.

Il verifiera ainsi si votre état de santé est compatible avec votre emploi ou sinon proposera les aménagements nécessaires.

 

E-mail

nicolas-b-30